Les travailleurs de plateformes doivent-ils être salariés ?

Lex Daily News vous propose de découvrir « Culture numérique », le podcast partenaire réalisé par Siècle Digital pour embellir votre culture web.

Depuis l’épidémie de Covid-19, de plus en plus de personnes utilisent presque quotidiennement des services de livraisons de nourriture et de chauffeurs VTC.

Des services proposés notamment par des géants bien connus, comme Deliveroo ou encore Uber. Mais savez-vous réellement ce qui se cache derrière ces livraisons ? Des hommes, des femmes, dont le statut est celui d’autoentrepreneur, d’indépendant.

Au début du mois de février 2023, le Parlement européen a justement voté en session plénière une présomption de salariat pour ces travailleurs de plateformes. Les enjeux et les questions autour de ce sujet sont nombreux. C’est tout de même plus de 20 millions de travailleurs européens qui sont concernés.

Qu’est-ce que cela signifie exactement cette présomption de salariat ? Est-ce vraiment la solution ? Est-ce une revendication majoritaire chez les chauffeurs et livreurs ?

Pour répondre à ces questions, et tenter d’esquisser un état des lieux autour de la présomption de salariat, Siècle Digital s’est entretenu avec plusieurs acteurs concernés.

Dans cet épisode de « La culture numérique » , vous entendrez ainsi l’eurodéputée LFI Leïla Chaibi, le Commissaire européen à l’Emploi et aux Droits Sociaux, Nicolas Schmit , un représentant d’Uber, ainsi que Ludovic Rioux, livreur et membre de la CGT Transport.

Articles sur le même thème

Articles sur le même thème

Retour en haut

Vous n’avez pas le temps de suivre toutes les infos de la semaine ? Chaque jeudi, nous vous partageons notre newsletter, pour tout comprendre de l’actualité grâce au droit.